Soupçons de fuites au bac: Cinq candidats toujours en garde à vue

ENQUETE Ils sont interrogés dans l'enquête sur des soupçons de fraude concernant des épreuves de mathématiques

20 Minutes avec AFP

— 

Soupçons de fuites au bac (Illustration)
Soupçons de fuites au bac (Illustration) — G . VARELA / 20 MINUTES

Au total, entre Paris et Marseille, 19 candidats avaient été interpellés dans le cadre de l'enquête sur les fuites à l’épreuve de mathématiques du baccalauréat. Mercredi soir, cinq d’entre eux étaient toujours en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet de Paris. Les 14 autres ont donc été depuis libérés.

Les fuites concernant les épreuves de mathématiques des séries générales avaient été relayées « par messagerie privée Whatsapp ou par SMS », avait indiqué le ministère, qui avait déposé plainte. L’enquête, pour « fraude aux examens, abus de confiance et recel » de ce délit, avait été ouverte par le parquet de Paris dans la foulée. Il revient à la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, en charge des investigations, d’établir si des candidats ont obtenu les sujets en amont et par quel moyen.