Caen: Un couple jugé pour avoir mortellement secoué leur bébé de deux mois en 2016

VIOLENCES La mère avait affirmé être tombée dans l'escalier avec le bébé dans les bras avant que son compagnon ne reconnaisse avoir frappé l'enfant

20 Minutes avec agence

— 

Palais de justice (illustration).
Palais de justice (illustration). — GEORGES GOBET / AFP

Un couple de Normands est jugé depuis ce mercredi par la cour d’assises de Caen (Calvados) après le décès de leur bébé âgé de deux mois en 2016. Le père est accusé d’avoir mortellement secoué le bébé et doit répondre des faits de « violences habituelles sur mineur, ayant entraîné la mort ».

Quant à la mère, elle comparaît pour « non-dénonciation de mauvais traitements, privations, agressions infligées à un mineur » et « non-assistance à personne en danger », indique Liberté Caen.

Le bébé violemment secoué par le père

Les prévenus, tous deux âgés de 28 ans, avaient déjà fait l’objet d’une enquête après des soupçons de violences sur leur premier bébé entre 2013 et 2015. Le jeune père risque une peine pouvant aller jusqu’à 40 ans de prison et une amende de 150.000 euros. Sa compagne pourrait être condamnée à 10 ans d’emprisonnement et 145.000 euros d’amende.

C’est un médecin du service de réanimation pédiatrique du CHU de Caen qui avait donné l’alerte le 23 avril 2016 après le décès suspect du nourrisson. Celui-ci était arrivé à l’hôpital en arrêt respiratoire et n’avait pu être sauvé. Des hématomes et des fractures compatibles avec le syndrome du « bébé secoué » avaient été détectés lors de l’autopsie.

La mère de famille avait raconté être tombée dans un escalier alors qu’elle portait l’enfant. Son compagnon avait ensuite avoué avoir frappé le nouveau-né. L’individu avait évoqué sa nervosité face aux pleurs de l’enfant et la jalousie qu’il ressentait à son égard.