Lyon: Trois ans de prison pour un homme transportant quatre kilos de cocaïne dans une voiture diplomatique du Vatican

TRAFIC DE DROGUE Un Italien vient d’être jugé à Lyon, cinq ans après avoir transporté quatre kilos de cocaïne dans un véhicule aux plaques diplomatiques du Vatican

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'une saisie de cocaïne.
Photo d'illustration d'une saisie de cocaïne. — Bernard Bisson/JDD/SIPA

Luca Di Dio pourrait presque relancer à lui seul la série culte Les Soprano. Cet Italien vient d’être condamné au tribunal correctionnel de Lyon à trois ans de prison (peine aménageable en Italie). La raison ? Le 14 septembre 2014, il a été intercepté au péage de Chambéry (A43), comme l’indique Le Progrès, avec un sac contenant quatre kilos de cocaïne et 194 grammes de cannabis. Et ce dans une Ford Focus… aux plaques diplomatiques du Vatican !

Le véhicule appartenait à un évêque argentin, proche conseiller du pape François. Les longues investigations des juges d’instruction de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lyon, jusqu’au Vatican et en Argentine, n’ont pas permis de déterminer le commanditaire.

Face à l’absence de révélations de Luca Di Dio, ce trafic de drogue (la marchandise a été estimée à plus de 260.000 euros) entre l’Espagne et Rome s’est donc conclu par la condamnation de l’intéressé. Mais aussi celle de son copilote, en fuite, qui a écopé de deux ans de prison ferme avec mandat d’arrêt.