Caen: Condamné à 13 ans de prison pour avoir tué son voisin à coups de batte de baseball

ASSISES L’accusé avait agressé son voisin le soir de la finale de l’Euro 2016, excédé par le bruit

20 Minutes avec agence

— 

La Cour d'assises de Caen n'a pas retenu la qualification de meurtre (Illustration).
La Cour d'assises de Caen n'a pas retenu la qualification de meurtre (Illustration). — M.LIBERT/20 MINUTES

La cour d’assises de Caen a condamné ce mercredi un homme de 40 ans à 13 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son voisin avec une batte de baseball, rapporte Ouest-France. Après deux jours de procès, la qualification de meurtre n’a pas été retenue. Nicolas Martin a été reconnu coupable de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Quatre coups à la tête

Les faits remontent à juillet 2016, à Caen, le soir de la finale de l’Euro de Football. La victime, alors âgée de 37 ans, fait trop de bruit au goût de son voisin de palier. Les relations entre les deux hommes sont déjà tendues pour des faits similaires. Nicolas Martin disjoncte et assène quatre coups de batte de baseball sur la tête de son voisin qui s’écroule. Ce dernier décède le lendemain à l’hôpital.

L’accusé, décrit par les psychologues comme « immature, impulsif et borderline », a reconnu les faits lors du procès. « J’ai agi par rage, je n’en pouvais plus », a-t-il déclaré, des propos rapportés par Actu.fr.

Son avocate plaide un « acte passionnel »

L’avocat général a requis 15 années d’emprisonnement, estimant que le choix de l’arme, le fait de viser la tête et la violence des coups étaient des éléments accablants. L’avocate de la défense a plaidé l'« acte passionnel », s’appuyant sur l’analyse d’un psychiatre.

Nicolas Martin a donc finalement écopé d’une peine de 13 ans et a interdiction de détenir une arme pendant 15 ans. Il a dix jours pour faire appel.