Béziers: Six mois de prison pour l’arnaque au rétroviseur

JUSTICE Il avait escroqué un homme de 90 ans à hauteur de 1.000 euros pour cette arnaque bien rodée

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'un rétroviseur de voiture //LODIFRANCK_lodi1725046/Credit:LODI/SIPA/1609271754
Illustration d'un rétroviseur de voiture //LODIFRANCK_lodi1725046/Credit:LODI/SIPA/1609271754 — SIPA

C’est une arnaque trop bien connue. Une ou plusieurs personnes repèrent des personnes âgées au volant et les interpellent, prétextant que leur voiture a touché la leur et abîmé leur rétroviseur. Ils contactent alors un complice se faisant passer pour un assureur qui incite leur victime à payer une somme exorbitante en liquide plutôt que de régler la franchise et d’être sanctionnée d’un malus.

Ce jour-là, c’est un homme de 90 ans qui avait été victime de l'arnaque au rétroviseur. A la barre au tribunal correctionnel de Béziers, le prévenu reconnaît les faits, évoque Midi Libre. Sa victime, depuis, est décédée. Il lui avait soutiré près de mille euros. Le prévenu qui a reconnu les faits a écopé de six mois de prison.

Déjà incarcéré jusqu’en 2022

Déjà incarcéré jusqu’en 2022, il a bénéficié d’une confusion de peine. Le tribunal a été sensible à ses efforts : en prison, il a donné des signes de sa volonté de se réintégrer en suivant des cours donnés dans l’établissement, en travaillant et en dédommageant ses autres victimes, à hauteur de 2.500 euros au moment de son jugement.