Quimper: Un abattoir à l’hygiène douteuse condamné à 22.800 euros d’amende

JUSTICE La société Bretagne Viande Distribution avait été épinglée lors d’un contrôle en 2017

J.G. avec AFP

— 

Illustration d'un abattoir.
Illustration d'un abattoir. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

En visitant les locaux de la société Bretagne Viande Distribution à Quimper le 27 février 2017, les agents de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) avaient eu quelques surprises. L’hygiène n’était en effet pas le point fort de cet abattoir où plusieurs manquements avaient été relevés.

Des denrées alimentaires à proximité de souillures

La présence de souillures organiques noires avait ainsi été constatée sur les interrupteurs et sur le distributeur d’essuie-mains et plusieurs tenues de travail reposaient par terre. Plus inquiétant encore, des denrées destinées à l’alimentation humaine étaient en contact avec des bacs présentant des salissures noires ou des souillures. Une bombe aérosol oxydée se trouvait également à proximité de ficelles destinées à accrocher des pièces de viande.

Pour tous ces manquements, l’abattoir quimpérois a été condamné à 22.800 euros d’amende lundi par la cour d’appel de Rennes. La société BVD avait été condamnée à 29.200 euros d’amende en première instance devant le tribunal de police de Quimper en octobre. Les inspecteurs de la DDPP avaient déjà signalé à l’exploitant plusieurs pratiques non conformes en 2014.