L'enseignant était jugé lundi à Lyon. Illustration.
L'enseignant était jugé lundi à Lyon. Illustration. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

CHUTE MORTELLE

Lyon: Du sursis requis à l'encontre d'un prof de sport après le décès d'un collégien

En novembre 2013, le garçon de 11 ans était tombé lors d’un cours d’escalade à Vaulx-en-Velin. Son professeur était jugé lundi à Lyon pour « homicide involontaire »

Le jour de l’accident, la victime avait chuté de 20 mètres sans être retenue par une corde. Dix-huit mois de prison avec sursis ont été requis, lundi, devant le tribunal correctionnel de Lyon, à l’encontre d’un professeur d’EPS, jugé pour « homicide involontaire » après la mort d’un élève de 11 ans.

Le 27 novembre 2013, le collégien évoluait dans le cadre de son cours de sport sur le mur d’escalade de la ville de Villeurbanne lorsqu’il était tombé d’une plateforme située à 20 mètres du sol. Le garçon, non attaché sur la plateforme était encadré par une autre élève qui s’était trompée dans les cordes, rappelle ce mardi Le Progrès.

Le professeur suspendu un an

Un défaut présumé d’encadrement et de surveillance qui a été reproché lundi au professeur de sport de 51 ans qui, au moment de l’accident, s’occupait au sol d’une dizaine d’autres collégiens. La procureure de la République a également requis 20.000 euros d’amende à l’encontre de l’association sportive du collège Henri-Barbusse, organisatrice de l’activité d’escalade, en raison de « l’absence totale de contrôle », ajoute le quotidien régional.

Après le drame, l’enseignant, décrit comme un professeur engagé et passionné par ses collègues, a été suspendu un an de son établissement, puis il a changé de collège. A la barre du tribunal correctionnel, l’homme a présenté ses excuses à la famille de la victime présente à l’audience. Le jugement doit être rendu le 1er juillet.