Saint-Malo: Deux ans ferme pour avoir brûlé sa compagne avec un fer à boucler

JUSTICE Admise aux urgences, la victime présentait des brûlures sur tout le corps

J.G.

— 

Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme de 22 ans était jugé mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) pour des violences volontaires sur sa compagne, rapporte Le Télégramme. Les faits se sont déroulés le 16 novembre 2018 au domicile du couple après une soirée en discothèque.

Reprochant à sa petite amie d’avoir embrassé d’autres garçons lors de la soirée, le jeune homme lui avait alors infligé des sévices. Il s’était saisi d’un fer à boucler avant de brûler sa compagne sur tout le corps, précise le quotidien.

Des brûlures sur le visage, les mains et la poitrine

C’est un médecin urgentiste de Saint-Malo qui avait alerté la police après avoir découvert de nombreuses brûlures sur le visage, les mains et la poitrine de la victime. Refusant de témoigner devant les policiers et de porter plainte, la jeune femme avait finalement reconnu les violences de son compagnon.

Ce dernier a quant à lui d’abord nié les faits avant d’admettre une violente dispute. Jugé en son absence, l’accusé, qui est déjà détenu dans le cadre d’une autre affaire, a été condamné à deux ans de prison ferme.