Perpignan: Le marabout jugé pour excès de vitesse explique être possédé par l’esprit de Schumi

JUSTICE Le mage interpellé pour excès de vitesse, en possession de cannabis, a écopé d’une peine avec sursis au terme d’un procès proche du paranormal

Jerome Diesnis

— 

Le palais de justice de Perpignan
Le palais de justice de Perpignan — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

« Parfois, je suis habité par certaines personnalités  ». Le 18 septembre, à Banyuls-sur-Mer, c’est « Michael Schumacher qui [l’avait obligé] à conduire (…) Alors je conduis comme un fou mais ce n’est pas de ma faute ». Jugé par le tribunal correctionnel de Perpignan, un homme de 47 ans a évoqué son activité devant les juges pour justifier sa conduite en excès de vitesse et sa consommation de cannabis, relate L’Indépendant.

La drogue, il l’avait achetée à La Jonquera, de l’autre côté de la frontière espagnole, pour sa propre consommation : « 40 à 50 joints par jour », reprend le quotidien. Une consommation qu’il juge nécessaire pour communiquer avec les esprits. Ses incantations ne sont pas restées vaines : le tribunal l’a condamné à huit mois de prison avec sursis, contre huit mois ferme requis par le procureur de la République.