Morbihan: Il pistait son ex avec une balise GPS placée sous sa voiture

JUSTICE Le trentenaire jaloux a été condamné ce lundi à huit mois de prison avec sursis

M.Pa

— 

Illustration d'une balise GPS.
Illustration d'une balise GPS. — STEPHAN AGOSTINI / AFP

C’est un pneu crevé qui a permis de mettre à jour le pot aux roses. Ce jour-là, rapporte Ouest-France, une habitante de Lanester (Morbihan) découvre, scotché sous sa voiture, un mystérieux objet : une balise GPS. Elle décide alors de porter plainte et très vite, la carte SIM du traceur permet aux enquêteurs de remonter jusqu’à son ex-compagnon. L’homme, un trentenaire résidant dans les environs, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lorient.

Il suivait l’itinéraire de son ex tous les jours

« J’avais peur de la perdre, c’était pour me rassurer », a-t-il expliqué à la barre. Pourtant, leur relation s’était terminée il y a déjà plusieurs années. Mais le prévenu a affirmé qu’il payait encore des factures à son ex-compagne ou des vacances pour sa fille, et qu’il voulait simplement « savoir où elle était ». Tous les jours durant un an, il a ainsi suivi l’itinéraire de son ex sur son téléphone portable, grâce à la balise qu’il allait régulièrement recharger durant la nuit.

Un « dispositif extrêmement intrusif » selon le tribunal, qui a condamné le prévenu jaloux à huit mois de prison avec sursis, peine assortie d’une obligation de soins. Il devra également indemniser la victime à hauteur de 3.500 euros et a interdiction d’entrer en contact avec elle.