Aix-en-Provence : La maire LR Maryse Joissains-Massini condamnée en appel à un an d’inéligibilité

JUSTICE La maire d’Aix-en-Provence était jugée pour détournement et prise illégale d’intérêts. Elle a décidé de se pourvoir en cassation

M.C. avec AFP

— 

Maryse Joissains lors de son procès en appel en mars 2019
Maryse Joissains lors de son procès en appel en mars 2019 — Pascal Guyot / AFP

La maire Les Républicains d' Aix-en-Provence Maryse Joissains-Masini a été condamnée mardi par la cour d’appel de Montpellier à six mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité pour détournement et prise illégale d’intérêts.

La cour d’appel a considérablement allégé la peine prononcée en première instance à l’encontre de Maryse Joissains-Masini, qui était d’un an de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité. Une peine correspondant aux réquisitions de l’avocat général en appel.

Pourvoi en cassation

Dans un communiqué de presse, Maryse Joissains-Masini indique qu’elle a décidé de se pourvoir en cassation. Maryse Joissains-Masini a succédé à la mairie à celui qui était alors son mari, Alain Joissains, maire de la ville de 1978 à 1983 et condamné en 1986 en appel pour recel d’abus de biens sociaux. Leur fille Sophie Joissains, sénatrice UDI, présente au procès mercredi, pourrait « être sur la liste » pour les municipales en 2020, avait déclaré sa mère en 2018.