Gard : Il vendait sur Internet et ajoutait des chiffres sur les chèques des acheteurs

JUSTICE L'homme a été condamné à dix mois de prison avec sursis

N.B.

— 

Illustration chèque.
Illustration chèque. — AVANTIS STOCK/SIPA

Un homme de 24 ans, résidant dans le Gard, a été condamné par le tribunal​ correctionnel d’Alès à 10 mois de prison avec sursis.

Selon Objectif Gard, l’homme, qui vendait des pièces automobiles sur Internet, était poursuivi pour avoir ajouté des chiffres sur les chèques de ses victimes, en 2017.

« Je regrette ce que j’ai fait »

Un chèque de 27 euros se transformait ainsi en 1.127 euros, poursuit le site d’actualité. Ce sont des acheteurs qui ont dénoncé la combine du jeune Gardois, qui compte déjà deux condamnations sur son casier judiciaire.

Si les victimes indiquent n’avoir jamais reçu les pièces commandées, il a assuré les avoir envoyées. « Les services de la Poste laissent souvent à désirer, aucune investigation n’a été menée par les enquêteurs sur les envois de son client », a plaidé son avocate.

« Je regrette ce que j’ai fait, a indiqué le jeune homme, devant le tribunal. Mais j’avais un découvert de 4.000 euros à la banque, et il fallait rembourser mon crédit voiture. »