Lorraine: Il insulte des gendarmes à la communion de sa nièce et finit la fête au tribunal

PROCES La célébration s'est transformée en beuverie pour cet homme de 36 ans

N.W.

— 

Un verre de vin rouge renversé (Illustration)
Un verre de vin rouge renversé (Illustration) — Pixabay

Les gendarmes lui ont laissé une chance mais pas deux. Un homme a été condamné ce mardi en comparution immédiate à huit mois de prison, dont six avec sursis, pour outrage par le tribunal correctionnel de Sarreguemines (Moselle).

A l’origine, le trentenaire fêtait la communion de sa nièce à l’église de Rémering-lès-Puttelange dimanche dernier. Mais la célébration s’est transformée en beuverie pour lui, comme le rapporte L'Est Républicain.

Il se blesse aux mains à force de frapper

Fortement alcolisé, il insulte les gendarmes appelés en renfort une première fois. Ces derniers le laissent repartir par égard pour la famille. Il récidive un peu plus tard, ce qui le conduit en cellule où il se blesse aux mains à force de frapper sur la porte.

Face au tribunal, il a assuré ne se souvenir de rien. Sa peine ferme étant aménageable, il repart libre à l’issue le jugement, selon nos confrères de L’Est Républicain.