Orne: Il avait attaqué la voiture de sa compagne avec une hache pour l'empêcher de partir

VIOLENCES Le procureur a dénoncé des « violences physiques et psychologiques » qui duraient depuis des mois

20 Minutes avec agence

— 

Une voiture de gendarmerie.
Une voiture de gendarmerie. — RAPHAEL BLOCH/SIPA

Un homme de 42 ans a été condamné, mardi dernier, à huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d’Argentan (Orne) dans une affaire de violences conjugales. Cet entraîneur sportif comparaissait pour avoir frappé sa compagne, mais aussi pour avoir tenté de l’empêcher de fuir le domicile en frappant sa voiture à coups de hache, rapporte  actu.fr ce lundi.

Le 10 décembre 2018, vers 2 heures du matin, les gendarmes étaient intervenus au domicile du couple, situé à Almenêches (Orne). C’est une amie de la victime qui avait donné l’alerte.

Des « violences physiques et psychologiques »

Sur place, la compagne avait expliqué aux militaires que le prévenu l’avait giflée avant de lui lancer divers projectiles, dont des meubles, et de frapper sa voiture avec une hache. De son côté, le suspect, manifestement ivre et tenant une hache à la main, balbutiait des propos incohérents. Choquée, la victime avait bénéficié de huit jours d’ITT.

A la barre, le prévenu a partiellement reconnu les faits mais a tenté de les minimiser en évoquant l’alcool et des trous de mémoire. Le procureur Sébastien Chesneau a dénoncé des « violences physiques et psychologiques » qui empoisonnent la vie de la victime depuis plusieurs mois. La peine du prévenu est assortie d’une obligation de soins et de travail. Il devra aussi indemniser la victime à hauteur de 3.900 euros.