Haute-Savoie: Un père de famille jugé pour le meurtre de sa fille, Léa, 3 ans

PROCES L'homme, retrouvé fin 2016 après six mois de cavale, doit être jugé dès lundi devant la cour d'assises de Haute-Savoie

E.F.

— 

Le père de famille doit être jugé devant les assises de Haute-Savoie. Illustration.
Le père de famille doit être jugé devant les assises de Haute-Savoie. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Le 23 mai 2016, le corps sans vie de la fillette avait été découvert au domicile de son père, à Margencel. A partir de ce lundi, Cédric Mathieu, la petite quarantaine, doit comparaître devant la cour d’assises de Haute-Savoie, à Annecy, pour le meurtre de sa fille de 3 ans.

Le jour de la macabre découverte, la maman de Léa, séparée du père de la fillette, s’était inquiétée, ne voyant pas son ex-compagnon lui ramener l’enfant comme prévu le dimanche soir. Léa était absente à l’école le lundi matin. C’est l’oncle de la petite, vivant avec Cédric Mathieu, qui avait découvert le corps. Le père, lui, était introuvable.

Une lettre pour revendiquer le meurtre de l’enfant

Trois jours après les faits, un appel à témoins avait été lancé pour retrouver le père de famille, placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de la procédure de divorce pour des faits de harcèlement sur son ex-compagne. Sa voiture avait été finalement été découverte sur un parking de Douvaine, sans trace du fuyard. Dans le même temps, la mère de l’enfant avait reçu une lettre du suspect, postée après la mort de Léa, dans laquelle il reconnaissait le meurtre de la fillette.

Six mois plus tard, l’homme avait été géolocalisé par les enquêteurs dans le Var, alors qu’il essayait de se procurer des photos de sa fille sur Internet. Il avait été interpellé dans un restaurant de la Ciotat où il venait de se faire embaucher sous une fausse identité.

Le verdict est attendu jeudi.