Laval: Un père condamné à 12 ans de prison pour avoir mortellement secoué son bébé de 5 mois

ASSISES Un homme de 44 ans était jugé, mardi et mercredi, devant la cour d'assises de Laval

J.U.

— 

Un bébé (illustration)
Un bébé (illustration) — RitaE/Pixabay

Ce soir de mars 2017, il s’était disputé avec sa compagne puis avait passé la nuit dans sa voiture, avec son bébé. Un homme de 44 ans a été condamné à 12 ans de réclusion, mercredi par la cour d’assises de Laval, pour avoir mortellement secoué son petit garçon, rapporte le journal Ouest-France. Maël, cinq mois, était décédé quand le père de famille avait regagné son domicile, le lendemain matin. Il présentait des hématomes au visage.

Enervé par les pleurs

Lors de l’audience, qui a duré deux jours, l’accusé a expliqué qu’il avait secoué son enfant après que ce dernier avait fait un malaise. Mais c’est une autre hypothèse qui a pris le pas : « énervé par les pleurs de son fils affamé et non changé, le père aurait secoué le bébé pour le calmer », rapporte le Courrier de la Mayenne. L’homme, qui a fait état de ses problèmes avec l’alcool, a écopé d’un suivi socio-judiciaire avec une injonction de soins.