Landes : Il copie la plaque d’immatriculation de son voisin et passe en trombe devant un radar

JUSTICE Le garagiste est jugé ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan, dans les Landes pour « usurpation de plaque d’immatriculation »

E.P.

— 

Un radar automatique. (Illustration)
Un radar automatique. (Illustration) — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Il a voulu attirer des ennuis à son voisin avec lequel il est en litige mais c’est lui qui se retrouve devant le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan, dans les Landes, ce jeudi. En novembre dernier, un garagiste de 44 ans qui vit à Gabarret est passé en trombe devant un radar avec une voiture sur laquelle il avait installé une copie de la plaque d’immatriculation de son voisin, relate France Bleu Gascogne. Il comparaît pour « usurpation de plaque d’immatriculation ».

En recevant son procès-verbal, le voisin, retraité, tombe des nues car ce soir-là il était à la palombière et non au volant de sa voiture. Le garagiste a pris le soin de prendre le même modèle de voiture (une Citroën C15) que celle du retraité et d’y apposer la copie de sa plaque, roulant à 82 km/h au lieu des 50 réglementaires.

Une condamnation pour violence en 2018

Si le conducteur n’est pas identifiable sur la photo, le retraité reconnaît quand même un homme sur le siège passager dont il donne le signalement aux gendarmes. Ces derniers vont remonter jusqu’au garagiste, voisin de la victime.

Les deux hommes seraient en conflit à cause d’une fuite d’huile de vidange venant du garage et incommodant le retraité. La situation aurait dégénéré et le garagiste aurait frappé le retraité, des faits de violences pour lesquels il a été condamné en 2018. Ce serait pour se venger de cette condamnation que le garagiste aurait copié la plaque de son voisin.