Besançon: Condamné pour avoir défiguré sa compagne, il invoque «un complot» après son refus de se marier

JUSTICE Un trentenaire a écopé d’une peine de 18 mois de prison dont 12 ferme

A.I.

— 

Un avocat. (Illustration) Le 29 01 07
Un avocat. (Illustration) Le 29 01 07 — G . VARELA / 20 MINUTES

Défigurée et les dents cassées après des coups de poing répétés. Selon son amie, cette victime de violences conjugales les subit depuis 2011. Son compagnon, âgé de 34 ans, vient d’être jugé par le tribunal de Besançon, dans le Doubs, qui l’a condamné à une peine de 18 mois de prison dont 12 ferme, relaie l'Est républicain.

Malgré les preuves et les témoignages de leurs enfants, le prévenu nie avoir levé la main sur sa compagne et parle d’une chute accidentelle sur le carrelage. Surtout, le trentenaire invoque « un complot » contre lui qui serait lié à son refus de se marier prononcé le jour de la cérémonie.