Illustration de l'utilisation d'un ordinateur portable.
Illustration de l'utilisation d'un ordinateur portable. — P. Morrison / SIPA

JUSTICE

Saint-Nazaire: Il piratait les e-mails dans une société et semait la confusion

L'homme, qui était intervenant en maintenance informatique pour les Chantiers de l’Atlantique, a écopé de deux ans de prison

Il voulait «faire des blagues» a-t-il dit à la barre du tribunal. De mauvais goût alors. Selon Ouest-France, un intervenant en maintenance informatique pour les Chantiers de l’Atlantique a été condamné à deux ans d’emprisonnement dont 12 mois avec suivi et mise à l’épreuve, assortis de 3 ans de soins psychiatriques, pour avoir piraté les e-mails de salariés de la société nazairienne.

Il a «créé» une situation amoureuse entre deux collègues

Entre février 2014 et octobre 2018, cet opérateur en maintenance informatique, qui travaillait pour une société sous-traitante des Chantiers de l’Atlantique, a créé la confusion dans la vie personnelle des salariés et semé même le trouble entre les salariés. Il détournait les messages de manière malveillante. Avec une victime, il est allé très loin. Il s’est fait passer pour son ex-mari, lui proposant une expérience sexuelle à trois et a créé de toutes pièces une situation amoureuse avec un de ses collègues, rapporte Ouest-France.

L’homme de 39 ans s’était créé 200 adresses électroniques et ainsi pourri le quotidien de plusieurs victimes, poussant certaines à la dépression. Ce Nazairien a aussi écopé d’une interdiction d’exercer une activité professionnelle en lien avec l’informatique durant 5 ans.