Dax: Le «fantôme» malintentionné de l’hôpital de Dax enfin démasqué?

JUSTICE Une employée de l’hôpital de Dax est poursuivie pour violences volontaires. Elle est soupçonnée d’être le «fantôme» qui déplaçait et renversait des objets au cours des nuits dans le service gériatrie

B.C.

— 

Illustration dans un hôpital.
Illustration dans un hôpital. — Fred.Scheiber

Poche d’urines renversées, fenêtres ouvertes, objets déplacés. En février, un mystérieux « fantôme » sévissait la nuit dans le service gériatrie de l’hôpital de Dax. Des faits qui pour certains pouvaient prêter à sourire, mais qui pour d’autres s’apparentaient plus à des violences volontaires, notamment lorsque des patients étaient retrouvés au petit matin dans des positions incongrues.

Et c’est pour ce motif qu’une trentenaire, employée de l’hôpital, est poursuivie rapporte Sud-Ouest. Lors de la découverte des faits, la direction avait porté plainte. Pensant à de possibles intrusions, elle a décidé de mettre en place un dispositif de vidéosurveillance pour confondre l’auteur des actes malveillants.

Placée sous contrôle judiciaire

Les plannings des personnels ont été scrutés à la loupe et début avril, les caméras ont filmé une employée pénétrant dans une chambre, retrouvée mise à sac le lendemain.

Placée en garde à vue, la salariée d’une trentaine d’années nie les faits selon le quotidien régional. Selon le procureur de Dax, elle a été placée sous contrôle judiciaire.