Marseille : La justice demande de déterminer l’incapacité totale de travail de Zineb Redouane, décédée après un tir de grenade lacrymogène

ENQUETE La justice a demandé aux experts de déterminer l’incapacité totale de travail de Zineb Redouane… morte après un tir de gaz lacrymogène

M.C.

— 

Le palais de justice de Marseille
Le palais de justice de Marseille — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Selon une information du Parisien, la juge d’instruction en charge de faire la lumière sur la mort de Zineb Redouane a demandé le 10 décembre dernier aux experts médicaux et balistiques qu’ils déterminent l’incapacité totale de travail de la vieille dame décédée. L’octogénaire a en effet perdu la vie le 2 décembre à Marseille après avoir été touchée par un tir de grenade lacrymogène en marge de manifestations.

L’avocat de la famille, qui met en cause « l’impartialité de la juridiction », a demandé il y a quelques jours le dépaysement de l’affaire. « Nous ne comprenons pas pourquoi la personne qui a tiré cette grenade n’a toujours pas été identifiée, quatre mois après c’est scandaleux », estime Me Bouzrou, alors que la vieille femme aurait confié à une voisine qu’un « agent de police l’avait visée ». La famille a porté plainte pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. »

​​​​