Nîmes: Mandat d'arrêt à l'encontre d'un homme qui organisait des mariages arrangés

JUSTICE L’homme n’était pas présent à l’audience, où il a été condamné à quatre ans de prison ferme

N.B.

— 

Illustration du mariage.
Illustration du mariage. — M. Libert / 20 Minutes

Un mandat d’arrêt a été lancé à l’encontre d’un sexagénaire, condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes, dans le Gard, vendredi, à quatre ans de prison ferme.

L’homme, qui ne s’est pas présenté à l’audience, était poursuivi pour avoir organisé des mariages arrangés, entre 2014 et 2018, rapporte Objectif Gard.

Il se faisait rémunérer

Ce Nîmois de 64 ans arrangeait des unions, et permettait aux intéressés d’obtenir des papiers. Selon le site d’actualité, il se faisait rémunérer.

Sa condamnation a été confirmée sur Twitter par Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes.

En Inde, des «commandos de l'amour» pour lutter contre les mariage arrangés