Marseille: Quatre ans de prison pour avoir frappé une aide-soignante à l’hôpital de la Timone

JUSTICE Les juges sont allés au-delà des réquisitions du parquet pour cet acte « gratuit et d’une grande brutalité »

J.S.-M.

— 

Les urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille.
Les urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille. — Mickaël Penverne / 20 Minutes

Elle a le nez cassé, plusieurs hématomes et un traumatisme psychologique énorme. L’aide-soignante frappée par un patient le 16 mars dernier est toujours en arrêt de travail. Son agresseur, lui, dort en prison. Le tribunal de Marseille l’a condamné ce vendredi à quatre ans de prison ferme, indique La Provence.

L’homme trouvait qu’il n’était pas soigné assez vite et affirmait que les soignants de la Timone étaient racistes. « Je suis content d’avoir frappé une Française », avait-il déclaré en garde à vue. Cet homme de 34 ans, déjà condamné 22 fois dans sa vie, a assuré qu’il « regrettait » son geste : « Je n’aurais pas dû me laisser emporter comme ça. »