Affaire Carlos Ghosn: La garde à vue de l'ancien PDG prolongée

SAGA De nouveau en prison depuis quelques jours, le Franco-libanais est certain d’y rester au moins jusqu’au 22 avril

20 Minutes avec AFP

— 

Carlos Ghosn à la sortie de chez son avocat, à Tokyo, le 3 avril 2019.
Carlos Ghosn à la sortie de chez son avocat, à Tokyo, le 3 avril 2019. — Kazuhiro NOGI / AFP

Le tribunal de Tokyo a autorisé vendredi la prolongation de la garde à vue de Carlos Ghosn jusqu’au 22 avril, dans le cadre de nouvelles accusations de malversations financières présumées.

A l’issue de cette période, l’ancien PDG de Renault-Nissan, âgé de 65 ans, pourra être inculpé et rester en prison dans l’attente de son procès, arrêté de nouveau pour un autre motif, ou encore être relâché sans poursuites.