Agde: La banale querelle d’automobiliste s’est achevée en meurtre

JUSTICE Un homme est jugé jusqu’à lundi aux assises de l’Hérault. Il est accusé d’avoir tué un automobiliste après l'avoir frappé à coups de chaise

Jérôme Diesnis

— 

Une voiture de police en intervention (illustration).
Une voiture de police en intervention (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

C’est une querelle comme il y en a tant, chaque jour. Le 1er octobre 2016, à Agde, un jeune homme, âgé de 24 ans au moment des faits, avait donné un coup de pied au passage de la voiture de la victime, âgée de 46 ans. Celle-ci était alors rentrée à son domicile pour récupérer un rouleau à pâtisserie avant de revenir en ville en quête du piéton, avec l’intention d’en découdre.

Un motif futile, « une bagarre idiote », selon les mots du procureur de la République de Béziers, Yvon Calvet. Mais dont les conséquences ont été fatales à l’un des deux protagonistes. Alors qu’il avait retrouvé le jeune homme sur l’une des principales places du centre-ville, le quadragénaire avait rapidement perdu l’avantage.

Sous le regard de la vidéo-surveillance

Les images de vidéo-surveillance, qui ont capté la scène et seront exploitées lors de ce procès, ont montré qu’il avait été frappé à coups de chaises, avant de recevoir des coups de pied dans la tête, alors qu’il gisait à terre.

La victime était décédée quatre jours plus tard au CHU de Montpellier, où elle avait été transférée en urgence. Roberto C. est accusé de meurtre et d’avoir porté seul les coups. Son procès devant la cour d’assises de l’Hérault est prévu à cheval sur les deux semaines. Le verdict est attendu lundi dans la soirée.