VIDEO. Affaire «Air Cocaïne»: Les pilotes et les dirigeants de la société d'aviation font appel

JUSTICE Les deux pilotes de l’affaire « Air Cocaïne » ont été condamnés à six ans de prison et ont décidé de faire appel

20 Minutes avec AFP

— 

Bruno Odos et Pascal Fauret, les deux anciens pilotes impliqués dans l'affaire «Air Cocaïne», arrivent aux assises d'Aix-en-Provence en 2019
Bruno Odos et Pascal Fauret, les deux anciens pilotes impliqués dans l'affaire «Air Cocaïne», arrivent aux assises d'Aix-en-Provence en 2019 — Gérard Julien / AFP

Les deux pilotes et les deux dirigeants de la société d’aviation privée du procès «Air Cocaïne» ont fait appel, lundi, du verdict de la cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône qui les a condamnés à six ans d’emprisonnement.

Condamnés pour importation et tentative d’importation de stupéfiants en bande organisée, et incarcérés à l’issue du procès, Pascal Fauret et Bruno Odos, deux anciens pilotes de chasse, Fabrice Alcaud et Pierre-Marc Dreyfus, dirigeants de la société lyonnaise SN-THS, ont par ailleurs déposé des demandes de mise en liberté. Leurs demandes seront examinées par la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence dans un délai maximum de deux mois.

Incarcérés à Aix

Les quatre hommes avaient plaidé l’acquittement, affirmant avoir toujours ignoré que les vols transatlantiques transportaient de la drogue. Ils ont été incarcérés vendredi soir au centre pénitentiaire d’Aix-Luynes, après l’énoncé du verdict.

Une peine de sept ans d’emprisonnement avait été requise, lundi 1er avril, contre ces quatre accusés, l’avocat général estimant à l’inverse qu’ils savaient ce que contenaient les valises de leur unique passager présent sur les vols. Pascal Fauret et Bruno Odos avaient été interpellés le 19 mars 2013 sur l’aéroport de Punta Cana (République Dominicaine) alors que leur Falcon 50 avait été chargé de vingt-six valises contenant 700 kilos de cocaïne.