Alsace: Il frappe son chien à coups de pierre et le noie, le tribunal refuse la peine proposée par le procureur

PROCES Le tribunal de Mulhouse a refusé la peine proposée par le procureur pour l'homme qui avait noyé son chien après l'avoir frappé

Nils Wilcke

— 

L'individu a frappé à coups de pierre et noyé son labrador (illustration).
L'individu a frappé à coups de pierre et noyé son labrador (illustration). — Pixabay

Le sort de Sam, ce labrador, frappé à coups de pierre puis noyé par son maître en juillet dernier à Mulhouse, avait ému l’opinion. Ce trentenaire comparaissait ce vendredi devant le tribunal de Mulhouse en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, une procédure également appelé plaider-coupable permettant au prévenu qui reconnaît les faits d’éviter un procès, rapportent Les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Une sanction pas adaptée

Sauf que le tribunal a refusé d’homologuer la peine proposée par le procureur : 100 heures de travail d’intérêt général et une interdiction de détenir un animal pendant cinq ans. Une sanction pas adaptée selon le tribunal, qui a refusé de l’homologuer, indiquent nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace. Par conséquent, le prévenu sera jugé lors d’une audience du tribunal correctionnel, en octobre prochain.