Villefranche: Amende pour une femme s'étant «acharnée» contre une pizzeria, avec 249 appels passés en une soirée

TRIBUNAL Une femme a été condamnée à 100 euros d'amende, mardi à Villefranche-sur Saône, pour avoir appelé à 249 reprises une pizzeria dans la même soirée, en novembre 2018

J.Lau.

— 

Photo d'illustration du palais de justice de Villefranche-sur-Saône.
Photo d'illustration du palais de justice de Villefranche-sur-Saône. — J.Laugier / 20 Minutes

Le tribunal de Villefranche-sur-Saône a tranché une affaire peu banale mardi. Une femme se voyait en effet reprocher 249 appels, jugés « malveillants », à une pizzeria de Pontcharra-sur-Turdine ( Rhône), tous passés dans la même soirée, en novembre 2018. Elle a tenté de s’expliquer sur ces appels réitérés à une fréquence étonnante, de 18 à 23 heures, avec au total trois pizzas commandées mais non récupérées ni payées, comme le révèle Le Progrès.

« J’étais avec des amies et nous avions un peu bu, a-t-elle confié à la barre mardi. La veille, le patron de cette pizzeria m’avait passé plusieurs appels. Je sais que ce n’était pas son idée car il était avec mon ex au moment là. Alors, le lendemain, j’ai voulu faire pareil, c’était un jeu. Je ne pensais pas que ça allait en arriver là. Je m’excuse et je suis prête à rembourser les pizzas commandées. »

La procureur a évoqué « un acharnement » et a demandé deux mois de prison avec sursis, ainsi que le remboursement des pizzas et du manque à gagner, estimé à 300 euros par la victime en raison de la ligne téléphonique occupée. Finalement, la jeune femme a été condamnée à payer une amende de 100 euros.