Nice: Il envoie des messages à la gloire de Daesh à l'Elysée, un homme de 27 ans arrêté

APOLOGIE DU TERRORISME Il a été jugé ce jeudi dans le cadre d'une comparution immédiate

F.B.

— 

Le Palais de l'Elysée
Le Palais de l'Elysée — SIPA

Ses messages faisant l’apologie du terrorisme et envoyés sur une boîte mail de l’Elysée ont conduit Benjamin tout droit devant le tribunal correctionnel de Nice ce jeudi. Condamné à de la prison avec sursis, en comparution immédiate après avoir été interpellé en pleine rue ce week-end, ce Niçois de 27 ans sans antécédent judiciaire a fait montre d’un comportement pour le moins inquiétant, rapporte Nice-Matin.

En plus de ces mails à la gloire de Daesh, le jeune homme, titulaire d’un CAP de bijouterie et à la recherche d’un emploi avait aussi fait des recherches troublantes sur Internet. Les termes « grenade » et « gaz moutarde » apparaissaient dans son historique.

« Athée et cartésien »

Face au juge, il s’est cependant défendu de toute accointance avec l’organisation de l’Etat islamique, se disant « athée et cartésien ». Il évoque plutôt un cri de détresse, un appel au secours, selon le quotidien régional.

Le tribunal a transformé les six mois de prison ferme requis par le procureur à la même peine assortie du sursis. Une condamnation accompagnée de dix-huit mois de mise à l’épreuve avec des obligations de soins et de travail et l’interdiction de quitter le territoire.