«Gilets jaunes» à Toulouse: Il avait mis le feu à sa cellule après la manif, il prend trois ans de prison

ACTE 19 Un homme de 32 ans a été condamné à trois ans de prison ce mardi à Toulouse. Interpellé samedi en marge de la manifestation des « gilets jaunes », il avait allumé un incendie dans sa geôle au commissariat

N.S.

— 

Des «gilets jaunes» à Toulouse lors de l'acte 15 de la mobilisation, le 23 février 2019.
Des «gilets jaunes» à Toulouse lors de l'acte 15 de la mobilisation, le 23 février 2019. — F. Scheiber / Sipa

Trois ans de prison ferme, avec mandat de dépôt. C’est la peine dont a écopé ce mardi un homme de 32 ans, jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Il a aussi été condamné à verser 10.000 euros de dommages et intérêts.

Avec du carton et du papier, le trentenaire avait allumé un feu dans sa cellule du commissariat central samedi soir. Il y était en garde à vue après avoir été interpellé en marge de l’acte 19 des «gilets jaunes» dans la Ville rose.

Deux policiers intoxiqués, 25 gardés à vue transférés

Cet incendie avait été rapidement maîtrisé par les pompiers, mais il avait fait deux blessés chez les policiers, transportés à l’hôpital après avoir été intoxiqués par la fumée. En outre, 25 gardés à vue avaient dû être transférés dans d’autres commissariats toulousains.