Grasse: La justice le confirme, un palais à 57 millions d’euros, construit sans permis, doit être démoli

URBANISME Le château Diter était loué pour des tournages et de nombreux mariages à au moins 50.000 euros la soirée

F.B.

— 

Vue du site, situé sur la commune de Grasse.
Vue du site, situé sur la commune de Grasse. — Google Maps

Estimé à 57 millions d’euros par le fisc, le château Diter doit bien être démoli. La cour d’appel d’Aix-en-Provence vient de confirmer le premier jugement. Elle somme le propriétaire de ce domaine de Grasse (Alpes-Maritimes), loué pour des tournages et de nombreux mariages, à au moins 50.000 euros la soirée, de remettre en état les terrains tels qu’ils étaient lors de leur achat en 2000, rapporte Nice-Matin

Patrick Diter, absent ce lundi à la lecture de la décision, a également été condamné à une amende de près de 500.000 euros, selon le quotidien régional. Lors de l’audience, fin janvier, l’homme d’affaires avait reconnu avoir commis des « erreurs », à propos de constructions faites depuis 2006 en dehors de tout permis de construire.

De 250 à 3.000 m2 sans permis de construire

Le complexe, à l’architecture baroque, atteint une surface totale de 3.000 m2. Il n’en faisait que 250 au début des années 2000. Une piscine, un héliport et une route de 600 m2 tracée ont également été construits illégalement, dans un espace boisé classé.

Les premières plaintes avaient été déposées par des voisins, agacés par la multiplication de nuisances. En janvier, l’avocat général Pierre-Jean Gaury avait dénoncé « un projet pharaonique, délirant, totalement illicite et construit de façon illégale », réalisé « au mépris des règles d’urbanisme, de sécurité et d’environnement ». La démolition doit intervenir dans les dix-huit mois mais l’homme d’affaires peut encore se pourvoir en cassation.