Alpes-de-Haute-Provence: «Il n'est pas violent avec le bébé, il lui dit "ferme ta gueule"», un homme de 22 ans condamné pour violence

JUSTICE Un homme de 22 ans a été condamné pour des violences sur conjoint et menace de mort par le tribunal correctionnel de Sisteron

A.M.

— 

L'homme a été condamné par le tribunal correetionnel. illustration.
L'homme a été condamné par le tribunal correetionnel. illustration. — N. Bonzom / Maxele Presse

Un jeune homme âgé de 22 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Dignes-les-Bains à six mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour des violences sur conjoint et menaces de mort. Comme le rapporte La Provence, Kevin a rencontré sa jeune compagne en janvier 2018 sur les réseaux sociaux. Depuis, ils ont eu un enfant.

« Pour moi, le viol, c’est quand on nous attache »

Elle explique aux enquêteurs que Kevin est violent tous les deux jours. Elle dépose plainte, avant de les retirer. Notamment une pour viol. « Il m’a forcée mais ce n’était pas un viol. Pour moi, le viol, c’est quand on nous attache », explique-t-elle selon le quotidien. Lorsqu’on lui demande si Kevin est violent avec le bébé, elle rétorque que « non, il lui dit juste "ferme ta gueule" ».

Pour justifier la gifle infligée à sa compagne le 8 mars, journée internationale de la femme, il avance : « C’est ma femme, je fais ce que je veux. Elle l’a méritée ». Il reconnaît les disputes, mais pas les violences, juste cette gifle. Le tribunal l’a finalement relaxé pour « violences habituelles », mais l'a condamné pour violence sur conjoint et menaces de mort.

Le tribunal a également révoqué deux sursis de 2 et 12 mois. Kevin devra donc faire  20 mois de détention et s'est également vu retirer l’autorité parentale.