Montpellier: Le surveillant poursuivi pour avoir alimenté le trafic de drogue en prison

DROGUE Un agent de l’administration pénitentiaire est soupçonné d’avoir effectué trois livraisons de drogue au sein de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone

Jerome Diesnis

— 

Un mirador de la prison de Villeneuve-lès-Maguelone.
Un mirador de la prison de Villeneuve-lès-Maguelone. — N. Bonzom / Maxele Presse

Un surveillant de prison est incarcéré depuis le mois de novembre. Il est soupçonné d’avoir alimenté le trafic de drogue à l’intérieur de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, dans la métropole de Montpellier. Il devait être libéré ce mercredi mais le parquet s’est opposé à cette décision, relate Midi Libre. La cour d’appel de Montpellier a décidé son maintien en détention.

Il avait été repéré par une caméra de vidéosurveillance alors qu’il se rendait dans la cellule d’un détenu dont il n’avait pas la charge. Les agents de l’administration pénitentiaire y avaient découvert 630 grammes de résine de cannabis.

Le gardien et deux prisonniers poursuivis

La justice soupçonne le surveillant de prison d’alimenter le trafic. Le détenu à qui il rendait visite est accusé de gérer le trafic à l’intérieur de la prison, et un troisième prisonnier de servir de nourrice. Trois livraisons auraient eu lieu entre septembre et novembre 2018.