Maine-et-Loire: Deux ans de prison avec sursis pour avoir mal surveillé une fillette qui s'est noyée

JUSTICE Une enfant âgée de 8 ans s'était noyée à Ingrandes (Maine-et-Loire) en juillet 2018

F.B.
— 
Des baigneurs dans la Loire en été.
Des baigneurs dans la Loire en été. — G.Souvant/AFP

Une femme de 50 ans a été condamnée par le tribunal correctionnel d’Angers à deux ans de prison avec sursis pour avoir insuffisamment surveillé une enfant qui s’était noyée. Les faits se sont déroulés le 10 juillet 2018 à Ingrandes-sur-Loire (Maine-et-Loire), rapporte Ouest-France.

Des parents avaient confié leurs jumelles de 8 ans à une amie pour la journée. Cette dernière les avait emmenées, avec sa propre fille, se baigner au bassin naturel éphémère de la plage d’Ingrandes.

L’accès au bassin était interdit

L’accès à la baignade était alors interdit par des panneaux d'avertissement. Des enfants jouent pourtant dans l’eau. La mère de famille laisse donc les trois fillettes dont elle avait la surveillance aller se baigner. Elles ne savaient pas nager. Quelques minutes plus tard, l’une des jumelles perd pied dans un trou d’eau et se noie, malgré les tentatives de réanimation.

Jugée coupable de négligence, la prévenue a été condamnée lundi 4 mars à deux ans de prison avec sursis. Rongée par les remords, elle a reconnu son erreur à l’audience.