Alsace: Les gendarmes expulsent Bastion social des maisons qu’il occupait illégalement à Entzheim

JUSTICE Les membres du Bastion social, groupement identitaire, qui occupaient illégalement deux maisons dans le village d’Entzheim (Bas-Rhin) près de Strasbourg ont été expulsés ce vendredi après-midi

G.V.

— 

Deux bâtisses occupées illégalement par le Bastion social, groupement identitaire, à Entzheim (Bas-Rhin). Le 22 février 2019
Deux bâtisses occupées illégalement par le Bastion social, groupement identitaire, à Entzheim (Bas-Rhin). Le 22 février 2019 — G. Varela / 20 Minutes

Le maire de la commune d’Entzheim Jean Humann a fini par avoir gain de cause. Depuis le 16 février, des membres du Bastion social Strasbourgoccupaient illégalement deux maisons appartenant à la municipalité. Dans un communiqué, la préfecture du Bas-Rhin indique que « la gendarmerie a procédé à l’évacuation des membres du Bastion social qui occupaient sans droit ni titre des locaux appartenant à la ville d’Entzheim, situés 2 et 3, rue Saint Denis. » 

La préfecture précise que « suite à la demande formulée par le maire, le tribunal d’instance d’Illkirch, par ordonnance du 1er mars 2019, a ordonné l’expulsion de ces occupants illégaux. Le concours de la force publique a immédiatement été accordé et les membres du Bastion social ont été expulsés en fin d’après-midi. »