Strasbourg: Une information judiciaire est ouverte pour la profanation du cimetière juif de Quatzenheim

ANTISÉMITISME L’enquête est confiée à la gendarmerie

G.V. avec AFP

— 

Des inscriptions nazies ont été apposées dans un cimetière en Alsace, à Quatzenheim, le 19 février 2019.
Des inscriptions nazies ont été apposées dans un cimetière en Alsace, à Quatzenheim, le 19 février 2019. — G. Varela / 20 Minutes

Une information judiciaire pour « profanation de sépultures » et « dégradations en réunion à caractère raciste » a été ouverte le 26 février par le parquet de Strasbourg pour la profanation du cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin). Des faits commis dans la nuit du 18 au 19 février dernier, indique l’AFP. Cela implique la désignation d’un juge d’instruction.

L’enquête a été confiée à la gendarmerie qui a saisi la section de recherches de Strasbourg, le Service central du renseignement criminel (SCRC), basé à Pontoise, ainsi que l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH), basé à Paris, a indiqué une source proche du dossier.

Pour rappel, la mairie de Quatzenheim appelle à un rassemblement devant le cimetière à 11 heures.