Rennes: Il avait blessé son collègue de travail avec un pistolet à clous

JUSTICE L’ouvrier a été condamné à deux mois de prison avec sursis

J.G.

— 

L'ouvrier avait reçu un clou dans la jambe.
L'ouvrier avait reçu un clou dans la jambe. — BILL GREENBLATT / AFP

C’est pour une blague qui avait mal tourné qu’un homme était jugé jeudi devant le tribunal correctionnel de Rennes. Le 7 mai 2013, sur un chantier de la place Sainte-Anne, ce peintre en intérim avait posé un pistolet à clous sur la cuisse d’un de ses collègues, rapporte Ouest-France. Le pistolet n’était malheureusement pas vide, comme le pensait l’accusé, et un clou s’était enfoncé dans la jambe de l’ouvrier.

La victime avait dû subir deux interventions chirurgicales et être hospitalisée par deux fois pour soigner ses blessures. L’homme avait attaqué en justice son ancien collègue de travail pour réclamer une indemnisation. Absent à l’audience, ce dernier a été condamné à deux mois de prison avec sursis. Un expert sera chargé prochainement d’étudier le préjudice de la victime.