Montpellier: Il cambriole une maison et décide finalement de dormir dans le lit de ses victimes

JUSTICE Un homme déclaré irresponsable pénalement a finalement décidé de passer un moment dans la maison qu’il venait de cambrioler

Jérôme Diesnis
— 
Illustration palais de justice.
Illustration palais de justice. — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Lors des vacances de Noël, il s’était introduit dans une maison pour la cambrioler avant de décider, finalement, de passer au moins une nuit dans le lit de ses victimes (qui s’étaient absentées pendant deux jours). Quelques jours plus tard, il avait été interpellé alors qu’il tentait de s’introduire au domicile d’une autre maison de Jacou, dans la métropole de Montpellier. Aux gendarmes, il avait expliqué qu’il souhaitait entrer dans l’habitation pour « griller un lapin » au milieu d’autres propos incohérents.

Un peu plus tôt dans la semaine, des voisins l’avaient repéré en train de parler à son vélo. Au milieu de cette « conversation », ils avaient entendu les mots « Allah Akbar » et « Algérie ».

Irresponsable pénalement

Jugé lundi par le tribunal correctionnel de Montpellier, il a été déclaré irresponsable pénalement, comme l’avait conclue une expertise psychiatrique. Ses victimes se sont vues accorder 4.500 euros de préjudice matériel et 1.000 euros de préjudice moral.