Béziers: Interpellé alors qu’il tentait d’envoyer une piscine gonflable par-dessus le mur de la prison

INSOLITE L'homme a été condamné à trois mois de prison avec sursis

N.B.
— 
Une piscine gonflable (Illustration)
Une piscine gonflable (Illustration) — CLOSON/ISOPIX/SIPA

Un jeune homme de 18 ans a été condamné à trois mois de prison avec sursis, devant le tribunal correctionnel, pour avoir tenté de jeter des colis par-dessus les murs de la maison d’arrêt de Béziers (Hérault).

Les paquets contenaient notamment des téléphones portables, indique Midi Libre.

Caméras

Mais l’un d’entre eux cachait un cadeau des plus insolites : quand il a été interpellé par les policiers, le prévenu s’apprêtait à envoyer dans la prison… une piscine gonflable.

Le petit manège du jeune adulte a notamment été repéré grâce aux caméras de vidéosurveillance qui protègent la maison d’arrêt.