Val-d'Oise: Deux adolescents condamnés après une agression homophobe dans un train

HOMOPHOBIE L'agression s'est déroulée dans un transilien de la ligne J reliant Pontoise (Val-d'Oise) à Conflans Sainte-Honorine (Yvelines) le 8 février

C-E.AK avec AFP

— 

Un train en gare de Pontoise (illustration)
Un train en gare de Pontoise (illustration) — PATRICK LEVEQUE/SIPA

Des insultes telles que « putain de lesbiennes », des cheveux tirés et des violentes bousculades ont entraîné un couple de deux jeunes filles âgées de 17 et 18 ans à porter plainte. Les faits se sont déroulés vendredi 8 février dernier sur le quai et poursuivis dans le transilien de la ligne J au départ de Pontoise (Val-d'Oise) à destination de Conflans Sainte-Honorine (Yvelines).

Les agresseurs, un jeune garçon et une jeune fille âgés tous les deux de 17 ans ont écopé ce jeudi d’un avertissement du tribunal pour enfants de Pontoise à la suite de cette agression.

« Ça va faire avancer les choses »

Le tribunal pour enfants leur a administré mardi une admonestation, a indiqué le parquet de Pontoise. L’un a été reconnu coupable de violences commises en raison de l’orientation sexuelle de la victime, l’autre d’injure publique en raison de l’orientation sexuelle. Ils ont aussi été condamnés à verser 500 euros aux victimes et à l’association SOS Homophobie.

« On se dit qu’on n’a pas fait ça pour rien et que ça va faire avancer les choses », a réagi Marie, « soulagée mais toujours autant vigilante parce qu’il n’y a pas qu’eux dans les rues ». Fin octobre, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait indiqué que les plaintes pour homophobie avaient augmenté de 15 % entre janvier et septembre 2018 par rapport à la même période en 2017, avec 262 faits constatés.