Affaire Fiona: «C’est une honte que Bourgeon sorte!», s'emporte le père de la fillette

JUSTICE Cécile Bourgeon a quitté la prison de Lyon, mercredi soir, après que la Cour de cassation a annulé sa condamnation à vingt ans de réclusion criminelle

Vincent Vantighem

— 

Lyon (Rhône), le 20 février 2019. Cécile Bourgeon est sortie de la prison où elle purgeait une peine de vingt ans de réclusion criminelle après une décision de la Cour de cassation.
Lyon (Rhône), le 20 février 2019. Cécile Bourgeon est sortie de la prison où elle purgeait une peine de vingt ans de réclusion criminelle après une décision de la Cour de cassation. — JEFF PACHOUD / AFP
  • Mercredi, la Cour de cassation a annulé la condamnation de Cécile Bourgeon. La mère de Fiona est donc sortie, mercredi soir, de la prison de Lyon-Corbas.
  • Un nouveau procès devrait avoir lieu dans les prochains mois.
  • Nicolas Chafoulais, le père de Fiona, ne cache pas son dépit.

Cachée sous une couverture, à l’arrière d’une voiture conduite par son beau-père. Cécile Bourgeon a quitté, mercredi soir vers 20h, la prison de Lyon-Corbas (Rhône) où elle purgeait une peine de vingt ans de réclusion criminelle pour les coups ayant entraîné la mort de Fiona, sans intention de la donner. Dans l’après-midi, la Cour de cassation avait permis sa libération en cassant le verdict rendu en appel, au Puy-en-Velay (Haute-Loire) en 2018 en raison de plusieurs irrégularités de forme.

« Je suis dégoûté, en colère, confie à 20 Minutes Nicolas Chafoulais, le père de Fiona. C’est une honte que Bourgeon sorte après ce qu’elle a fait ! Je ne comprends pas que la cour d’assises a pu commettre autant d’erreurs, c’est un scandale. »

Cécile Bourgeon pourrait-elle revoir la sœur de Fiona ?

Libre de ses mouvements, Cécile Bourgeon sera à nouveau jugée pour les mêmes faits lors d’un quatrième procès qui, selon nos informations, pourrait se tenir à Lyon (Rhône) dès le mois de juin et pour une durée de 15 jours. « J’espère que cela va aller vite, poursuit Nicolas Chafoulais. Même si j’ai très peur que le fait qu’elle comparaisse libre ait un impact sur l’esprit des jurés cette fois-ci. En tout cas, je n’ai aucun espoir qu’elle nous dise enfin l’endroit où elle a enterré Fiona… »

En attendant de le savoir, Nicolas Chafoulais s’inquiète surtout pour Léa*, la petite sœur de Fiona dont il s'occupe aujourd'hui. « La grand-mère maternelle a un droit de visite et d’hébergement sur Léa. Si elle récupère Cécile Bourgeon, celle-ci pourrait donc revoir sa fille. Et ça, c’est hors de question pour moi ! C’est juste pas possible… »

* Le prénom a été modifié