Valence: Le principal témoin d'un assassinat zappe le procès pour filer en croisière

ASSISES L’homme qui avait révélé aux gendarmes un assassinat était absent du procès mardi, n’ayant pas voulu annuler ses vacances sur la Méditerranée

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'un palais de justice.
Photo d'illustration d'un palais de justice. — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Un évènement assez étonnant s’est déroulé mardi, en plein procès d’un homme et de sa sœur devant les assises de la Drôme à Valence. Respectivement accusés d’assassinat de l’ex-compagnon de la sœur et de recel de cadavre et modifications d’une scène de crime, ils ont eu droit à une deuxième journée de procès perturbée, comme le révèle Le Dauphiné Libéré.

Le principal témoin de la scène, qui avait tout révélé aux gendarmes, était en effet absent pour un motif osé. Par courrier, celui-ci a expliqué à la cour qu’il se rendait en croisière sur la Méditerranée, dans le cadre de vacances réservées de longue date. Sans surprise, le procureur général a regretté « une excuse non valable » et a requis une amende de 2.000 euros. La présidente de la cour d’assises a donc dû se contenter de lire la version du grand absent du jour via le compte rendu des auditions.