Illustration de pommes de terre.
Illustration de pommes de terre. — Frederic SierakowskiI / SIPA

JUSTICE

«Gilets jaunes» à Montpellier: Condamné pour avoir jeté des pommes de terre sur les gendarmes

L'homme a écopé de six mois de prison avec sursis

Un Héraultais​ a écopé de six mois de prison avec sursis, devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Agé de 33 ans, il avait été arrêté samedi, alors qu’il avait été photographié un peu plus tôt lançant des pommes de terre sur les gendarmes, rapporte Midi Libre.

« J’étais énervé, pour plein de raisons personnelles. Je venais chaque samedi avec des amis, pour manifester », a notamment expliqué le prévenu, présenté lundi en comparution immédiate devant le tribunal. Quand il a été interpellé, l’Héraultais portait sur lui une matraque télescopique. « C’est pour me défendre, j’ai été agressé au lycée, quand j’étais jeune », a poursuivi ce trentenaire, sans emploi.

Interdit de se rendre à Montpellier

« Si tout le monde venait aux manifestations armé de pomme de terre, ce serait moins risqué », a pour sa part commenté l’avocat du prévenu, poursuit le quotidien régional.

L’homme, qui a reconnu avoir lancé deux pommes de terre en direction des gendarmes mobiles samedi, n’a plus le droit de se rendre à Montpellier pendant six mois.