Le palais de justice de Saint-Etienne. Illustration.
Le palais de justice de Saint-Etienne. Illustration. — saint-etienne

VERDICT

Saint-Etienne: Un ancien enfant soldat condamné à 18 ans de prison pour avoir découpé son épouse

Le mari, jugé devant les assises de la Loire, a toujours nié les faits

Un homme de 45 ans, ancien enfant-soldat au Sierra Leone, a été condamné mardi à 18 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de la Loire. Les jurés ont eu l’intime conviction qu’il avait tué puis découpé son épouse, même s’il a crié son innocence tout au long du procès. Et même si le dossier ne contenait aucune preuve, précise Le Progrès

Le corps démembré découvert dans les eaux du Gier

Le mari, qui a obtenu le droit d’asile en 2001, avait épousé la victime qui attendait un enfant de lui et l’avait fait venir du Nigeria. Il avait signalé la disparition de sa femme, âgée d’une trentaine d’années, en février 2014. Son corps démembré, caché dans deux sacs-poubelles, avait été découvert sept mois plus tard, flottant dans les eaux du Gier, près de la commune de Saint-Chamond.

Les experts avaient conclu que la victime avait été étranglée. Des fractures au visage et aux côtes avaient été relevées mais ils avaient été incapables de dater précisément le décès. Rapidement suspecté par les enquêteurs, le mari a toujours nié les faits.