Marseille: Jusqu'à dix ans de prison pour avoir organisé un règlement de comptes

PROCES Cinq malfaiteurs étaient jugés lundi et mardi pour avoir organisé un meurtre en mai 2016. Le principal prévenu, condamné à dix ans de prison mardi, est en cavale

J.S.-M.

— 

Des policiers sur le lieu d'un règlement de comptes le 24 avril 2014 à Marseille.
Des policiers sur le lieu d'un règlement de comptes le 24 avril 2014 à Marseille. — Franck Pennant AFP

Plusieurs hommes ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Marseille pour «association de malfaiteurs en vue de préparation d’un crime». En clair: La justice a estimé qu’ils avaient organisé la filature d’un jeune homme exécuté en mai 2016, dans le IIIe arrondissement de Marseille. Dans son compte rendu d’audience, La Provence indique que le principal prévenu, Moussa Kaissani, a écopé de dix ans de prison ferme.

Un proche du clan Ahamada

Cet homme de 28 ans, actuellement en cavale, a déjà été condamné à dix ans de prison pour avoir organisé le règlement de comptes du tunnel du Prado. Deux proches des frères Bengler avaient été tués. Moussa Kaissani est en effet considéré par les magistrats comme un proche du clan Ahamada, les rivaux des Bengler au sein du  narco-banditisme marseillais.

Kamel Djebour et Mickaël Lepeur, avec qui Moussa Kaissani a posé des balises GPS sur les voitures de leurs cibles, ont été condamnés à dix et neuf ans de prison.