«Gilets jaunes» à Nîmes: Six personnes condamnés pour l'incendie du centre des impôts

JUSTICE La peine la plus lourde a été prononcée à l’encontre d’une mère de famille de 26 ans

N.B.

— 

Des gilets jaunes (illustration).
Des gilets jaunes (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

Dans la nuit du 31 décembre dernier, la façade du centre des impôts​ de Nîmes (Gard) avait été incendiée, en marge d’une manifestation de « gilets jaunes ».

Avec près de 100.000 euros de dégâts, le bâtiment avait été fermé au public.

La peine la plus lourde à l’encontre d’une jeune femme de 26 ans

Mardi, six prévenus, deux hommes et quatre femmes, comparaissaient pour ces faits, devant le tribunal correctionnel de la ville. Ils ont été condamnés à des peines allant de 8 mois de prison avec sursis à un an dont 8 huit mois avec sursis, rapporte France 3.

La peine la plus lourde a été prononcée à l’encontre d’une mère de famille, âgée de 26 ans, qui était jusque-là inconnue de la justice. Selon le site de la chaîne, elle est considérée comme « l’organisatrice ».