Monaco: Les «amis venus lui donner un coup de main» étaient des travailleurs non déclarés

JUSTICE Neuf ouvriers sans contrat faisaient des travaux dans un appartement de la Principauté

M.F.

— 

Illustration de travaux à domicile.
Illustration de travaux à domicile. — ISOPIX/SIPA

Le 24 août 2016, un appartement de la rue Grimaldi à Monaco était en pleine effervescence. Des travaux de rénovation étaient effectués par neuf personnes. Tous ouvriers non déclarés selon la justice. « Des amis venus lui donner un coup de main », pour le propriétaire du logement. D’après Nice-Matin, il a écopé de 2.000 euros d’amende.

C’est l’inspection du travail qui a décelé ce non-respect de la législation. Lors d’un contrôle, l’agent a établi que neuf ouvriers travaillaient sans être déclarés. Selon la justice, tous faisaient partie d’une société allemande qui faisait déjà un chantier à Cap d’Ail.

« Un coup de main »

Le propriétaire de l’appartement a nié les faits devant la cour de la Principauté. « Ce sont des amis venus pour donner un coup de main dans le cadre d’une activité épisodique, explique-t-il dans les colonnes du quotidien local. En fait je conteste le nombre : ils étaient seulement quatre. » L’homme, qui envisage de faire appel, a été condamné à 2.000 euros d’amende.