Violences conjugales: Un policier condamné à Aix-en-Provence pour avoir giflé et traqué son ex-femme

JUSTICE Ce policier qui travaille près de Marseille a été condamné à un an de prison avec sursis, deux ans de mise à l'épreuve et une obligation de soins

J.S.-M.

— 

Un policier porte son brassard, à Paris, en décembre 2018 (illustration).
Un policier porte son brassard, à Paris, en décembre 2018 (illustration). — N. MESSYASZ / SIPA

Un policier de 42 ans a été condamné à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d' Aix-en-Provence, ce lundi. Il a été interpellé vendredi dernier, aux Pennes-Mirabeau ( Bouches-du-Rhône), après avoir giflé son ex-femme devant des passants, relate La Provence. Le couple était séparé depuis deux ans, mais le quadragénaire n’a cessé d’envoyer des messages à son ex-compagne jusqu’à poser une balise de géolocalisation sous sa voiture.

Ce « tracker GPS », utilisé par les policiers ou par les auteurs de règlements de comptes, constitue un « package un peu inquiétant » selon les mots du président du tribunal. « C’est un bon père mais c’est difficile de se sentir traquée, je veux juste qu’il me laisse tranquille », a lâché la victime à la barre.