Lycéenne poignardée à Villefranche: Son camarade de classe condamné à dix ans de prison

PROCES Le garçon de 17 ans devra faire l'objet d'un suivi psychiatrique en détention

C.G.

— 

Illustration d'un hôpital psychiatrique
Illustration d'un hôpital psychiatrique — LANCELOT FREDERIC/SIPA

L’adolescent, qui avait mortellement poignardé la jeune Manon dans la cour de leur lycée, a été condamné vendredi à dix ans de réclusion criminelle. Le garçon, âgé de 17 ans, était jugé à huis clos depuis mercredi devant le tribunal pour enfant de Villefranche (Rhône). Reconnu coupable d’assassinat, il devra faire l’objet d’un suivi psychiatrique en prison, selon Le Progrès.

Le 12 septembre 2016, l’adolescent s’était approché de sa camarade de classe pour lui planter plusieurs coups de couteau dans le cou et le dos. La victime de 15 ans était décédée quatre jours plus tard, des suites de ses blessures.

Discernement altéré

Depuis, le garçon était interné à l’hôpital psychiatrique du Vinatier. Les experts avaient conclu dans un premier temps à l’abolition de son discernement. Avant que d’autres études estiment que son discernement était seulement altéré. Ce qui a permis qu’il soit jugé.

Lors de sa garde à vue, l’adolescent avait avoué que l’idée de tuer sa camarade, dont il était proche, avait germé pendant l’été. Sans donner d’explications à son geste.