Lyon: Deux réseaux de cambrioleurs, issus de la mafia géorgienne, démantelés dans la région

ENQUETE Une centaine de cambriolages, commis en région Auvergne-Rhône-Alpes, leur est imputé

C.G.

— 

Un cambrioleur repartant avec son butin. Illustration.
Un cambrioleur repartant avec son butin. Illustration. — NICOLAS JOSE/SIPA

Il aura fallu près d’un an et demi pour les « coincer ». Les gendarmes viennent de démanteler deux gangs distincts de cambrioleurs, issus de la mafia géorgienne, qui sévissaient dans la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis septembre 2017. Au total, 26 personnes ont été interpellées en deux vagues.

Les premières arrestations ont eu lieu en décembre 2018. La seconde opération a été menée il y a quelques jours seulement. Huit personnes, considérées comme « les probables receleurs et donneurs d’ordre », ont été mises en examen et écrouées, indique ce jeudi le parquet de Lyon. « Elles sont toutes déjà connues des fichiers d’Interpol », précise le procureur de la République Nicolas Jacquet.

Un préjudice chiffré à au moins 400.000 euros

Au cours des différentes perquisitions, 14 kilos de bijoux volés ont été découverts ainsi que 4 armes à feu et 7 véhicules.

Fin 2017, une recrudescence de cambriolages visant des particuliers a été constatée dans le Rhône, l’Ain et la Loire. Les premières investigations menées ont conduit les enquêteurs à soupçonner des ressortissants géorgiens « appartenant à une structure criminelle affiliée à l’organisation mafieuse des Vory V Zakone ».

Plus de 100 cambriolages leur désormais sont imputés pour un préjudice d’au moins 400.000 euros. L’enquête a été conduite par la section de recherche de Lyon, appuyée par les groupements des gendarmeries des départements du Rhône, de l’Ain et de la Loire ainsi que par l’Office Central de Lutte contre la délinquance itinérante.